Nature

Une biodiversité exceptionnelle

Les caractéristiques géographiques de la Colombie (trois cordillères, deux océans, forêts humides, plaines tropicales, páramos et zones semi-désertiques) en font un des pays les plus riches en biodiversité au niveau mondial, si ce n’est le premier lorsqu’on rapporte ses richesses à sa superficie. Sa position stratégique, au nord-est de l’Amérique du Sud, en fait une étape obligée pour les espèces migratrices. Cette situation particulière crée des conditions propices à l’existence et au développement d’un grand nombre d’espèces végétales et animales distribuées en plusieurs écosystèmes. On estime que 20% des espèces connues des phanérogames (plantes à fleurs et à graines) se rencontrent sur le territoire colombien et plus de la moitié des páramos (voir Géographie) de la planète se trouvent en Colombie. Les páramos sont de véritables réserves d’eau et plus de 15% des vertébrés terrestres y vivent.

Ce panneau rencontré sur le chemin qui monte vers le Parc National Los Nevados à partir de La Florida (à proximité de Pereira) résume le palmarès de la Colombie au tableau de la biodiversité et fait le parallèle avec la richesse ethnique (81 ethnies, 69 langues pour 44 millions d’habitants).

  • 1èreplace en écosystèmes avec 99 types identifiés

  • 1èreplace en amphibiens avec 583 espèces

  • 1èreplace en vertébrés terrestres avec près de 3000 espèces

  • 1èreplace en oiseaux, avec 1815 espèces soit 19% des espèces connues de la planète et 60% de tout le continent d’Amérique du sud et le plus grand nombre de colibris

  • 1èreplace en papillons diurnes avec 3500 espèces et 2émeplace pour l’ensemble des papillons

  • 1èreplace en orchidées, environ 3500 espèces, soit 10% de la diversité mondiale

  • 1èreplace en palmiers, avec 258 espèces

  • 2émeplace en diversité de plantes avec 55000 espèces, dont un tiers considérées comme endémiques

  • 3émeplace en reptiles avec 520 espèces

  • 4émeplace en mammifères avec 456 espèces dont 30 espèces de primates

  • 1200 espèces de poissons marins et 3000 espèces d’eau douce

Cependant, malgré bien des efforts et différentes stratégies pour la conservation de cette richesse, plusieurs espèces ont déjà disparu ou sont en voie d’extinction et les mégaprojets représentent une menace d’une toute autre ampleur non seulement pour la biodiversité mais aussi pour les populations indigènes qui partagent le même habitat.

L’Institut Alexander Von Humboldt, chargé de faire diverses investigations estime à 83 le nombre d’espèces d’oiseaux menacés, y compris l’oiseau symbole national, le Condor des Andes, qui est en grand danger. En ce qui concerne la flore, une liste de plantes menacées a également été établie.

Selon ce même institut plusieurs espèces d’orchidées sont disparues car elles ont été vendues à l’étranger; ainsi, l’orchidée Cattleya trianae, désignée comme la fleur nationale de la Colombie est en péril. La Palma de Cera du Quindío, arbre national, autrefois abondant sur la cordillère centrale colombienne subsiste seulement dans les montagnes du Quindio.

La fondation pour l’éducation et la protection environnementale OPEPA, signale parmi les mammifères menacés, en raison de la chasse sans contrôle et de la destruction de l’habitat, le tatou géant, la loutre géante, le tapir (3 des 4 espèces connues sont en Colombie) et le manatee (un sirénien).

Toujours selon OPEPA, les reptiles en général ont été fortement affectés par la destruction, l’exploitation, le trafic et ont souffert plus que les autres vertébrés de l’indifférence générale. Le caïman du Magdalena, le caïman de l’Orinoco, les tortues Caguama, Charapa, Morroco sont tous en péril. Parmi les amphibiens menacés, la grenouille vénéneuse de Lehmann sortie de son habitat pour être utilisé dans l’industrie pharmaceutique et comme mascotte principalement en Europe est l’exemple type.

Nombre d’espèces d’oiseaux, d’amphibiens, de mammifères et de reptiles par régions.
Institut Humboldt

Nombre de plantes par région.
Institut Humboldt

Les ong et la protection de la nature

Divers organisme nationaux, régionaux et internationaux surveillent et mettent en place des programmes pour préserver ou restaurer la biodiversité en Colombie, en particulier :

Répartition des entités participant à l’étude de la biodiversité

en Colombie. Institut Humboldt

Sommaire

Le système de parcs nationaux et autres réserves naturelles

Le système de «Parques Nacionales del Ministerio de Medio Ambiente» est chargé de la gestion de 52 aires protégées, représentant 10% du territoire national, consacré au développement et à la protection de l’habitat de cette incroyable diversité animale et végétale.

Sommaire

Ecotourisme

Proaves et son partenaire Ecoturs ont mis en place un système de réserves naturelles ouvert à l’écotourisme suivant un modèle qui a fait ses preuves un peu partout dans le monde. Agrotours et un autre organisme en charge du développement du tourisme rural et s’appuie sur un réseau de réserves naturelles volontaires.

Sommaire

Faune et Flore de Colombie

Vous trouverez ici un modeste diaporama de quelques espèces d’animaux (oiseaux essentiellement)  et plantes de Colombie.

Sommaire